Introduction

Bien de l'eau a coulé sous les ponts du Canal Lachine depuis l'ouverture de la Taverne originale en 1932, sa fermeture en 2014 et la poursuite de l'aventure Magnan grâce à sa boucherie. Découvrez l'épopée Magnan qui continue aujourd'hui de vivre via la Boucherie Magnan Cuisine du Quartier Dix30MC.

Ère de Marie-Ange et Armand Magnan

En 1929, la Grande Dépression fait rage et Armand Magnan perd son emploi dans la manufacture Dominion Glass. Père de 7 enfants, il devient gérant d’une taverne locale. Il gagne 22$ par semaine. Alors qu’à la ville de Verdun un règlement de la prohibition est en vigueur, il n’en va pas de même à la ville de Montréal. En 1932, dans le quartier Pointe-St-Charles de la ville de Montréal, Armand Magnan inaugure sa propre taverne : la « Taverne Magnan », une salle de 60 places, enfumée et sans fenêtre.

Marie-Ange cuisinait le repas du midi pour son mari : sandwich au porc et soupe aux pois. Un jour, un des ouvriers de l’usine de traitement d’eau de Verdun, qui avait l’habitude de venir à la taverne sur l’heure du midi, oublie son repas. Armand demande alors à son épouse de lui préparer un repas supplémentaire. C’est ainsi que quotidiennement les clients se mirent à oublier leurs lunchs. Magnan fut une des premières tavernes au Québec à offrir de la nourriture. C’est Marie-Ange qui eut l’idée d’offrir des sandwichs débordantes de porc ou de bœuf.

C’est en compagnie de ses amis, notamment un chauffeur de taxi, qu’une certaine nuit, ils concoctèrent la fameuse recette du rôti de bœuf Magnan. Le secret de la recette du fameux rôti de bœuf Magnan est à ce point bien gardé que même les serveurs qui y travaillent depuis plus de 30 ans ne la connaissent pas. Inutile de leur tirer les verres du nez, ils ne diront rien.

Ère des enfants Magnan


En 1957, Yves et Hubert Magnan héritent de la taverne de leur père. Yves supervise deux expansions – 1963 et 1976 – la maison passe de 60 à 250 places. Par amour pour son quartier, voyant la démolition progressive de Griffintown et de plusieurs autres sites historiques en Petite Bourgogne, Yves se présente comme conseiller municipal. Il sera élu en 1970 et servira pendant quatre termes dans l’équipe du maire Jean Drapeau.

En 1982, un restaurant fine cuisine est inauguré par Yves et Hubert qu’ils nommeront Marie-Ange en mémoire de leur mère.

De pères en fils, ouvriers, cadres, politiciens, policiers, chauffeurs, livreurs, avocats, Irlandais, Francophones, Anglophones mangeaient côte à côte. On se devait de respecter le credo de la taverne : « aucun siège ne devait rester libre ». C’est ainsi que des amitiés se sont créées et que les Magnan ont fait régner chez eux une certaine paix sociale. Les règles : on ne chante pas, on ne crache pas, on ne crie pas, on ne se bat pas et, surtout, on ne sacre pas. Si on discutait politique, cela devait se faire à voix basse, au risque de se faire mettre dehors!

Après 1989? C’est une tout autre histoire… les dames furent désormais admises chez Magnan.


Ère des petits-enfants Magnan


En 1999, le gendre d’Yves Magnan est invité à gérer l’entreprise familiale. Il poursuit les transformations de la maison avec la création de la terrasse du Canal avec bar, ouverte de mai à octobre grâce à son chapiteau chauffé. La terrasse sera d’ailleurs lauréate du 1er prix pour la qualité de son aménagement floral dans la catégorie "Façade commerciale la plus fleurie du secteur Pointe-Saint-Charles".

En 2000, la Maison Magnan s’associe à Baluchon Alzheimer et organise au fil des années de nombreuses activités de financement pour l’organisation. Magnan s'implique aussi auprès de l'organisme du Sud-Ouest familles-jeunes.

Le président-directeur général développe aussi la mise-en-marché en épicerie des produits Magnan tels que le rôti de bœuf, les côtes levées de bœuf et les tartes maison. Le fameux bœuf Magnan est vieilli et offert sous vide offrant ainsi le même goût de rôti à la maison qu’à la taverne. Les produits Magnan commencent ensuite à être distribués dans les épiceries à travers la grande région de Montréal et de Québec afin de rejoindre les amateurs de la taverne Magnan dans leur quartier.

En 2007, lors du 75e anniversaire de la Taverne, un aménagement moderne d’un salon-bar, nommé Le Mag, sera aussi effectué tout en créant un nouvel espace novateur pour la vente des produits maison, le Magnan Express. Ces travaux seront accompagnés de l’agrandissement de la boucherie et de la pâtisserie Magnan.

Par ailleurs, Magnan s’implique à partir de 2008 au sein des Disciples d’escoffier, chapitre Montréal Canada. Alain Gauthier en devient d'ailleurs le président. Des soirées gastronomiques et d’intronisation sont organisées dans le Marie-Ange. Puis les disciples d’Escoffier s’associent au prix Renaud-Cyr, qui est une reconnaissance soulignant l’importance du lien qui doit exister entre cuisiniers et producteurs, autant pour le développement des régions que pour celui de la culture culinaire du Québec. Un aspect important pour la famille Magnan.

En décembre 2009, Magnan prenait de l’expansion en ouvrant la Boucherie Magnan Cuisine au Quartier Dix30MC à Brossard. Ce concept de boucherie est né suite à l’expérience heureuse vécue avec le Magnan Express. La demande des clients pour déguster les produits Magnan à la maison a augmenté de façon spectaculaire au cours des années 2000. La Boucherie Magnan Cuisine répondait ainsi à la demande de plus en plus grandissante des consommateurs québécois pour des viandes spécifiques en termes de vieillissement et de traçabilité.

En 2011, Carole Magnan, fait son entrée dans les opérations de l’entreprise en prenant le volet de la Boucherie Magnan Cuisine au quartier Dix 30 sous son aile. Un nouveau site web, une page Facebook ainsi qu’une version mobile sont aussi mis en ligne

En 2012-2013, Magnan célébrait son 80e anniversaire et a procédé au lancement d’un nouveau menu axé sur l’Expérience Magnan au printemps 2013. Il s’agit de planches à partager permettant de découvrir Magnan à travers les différents plats qui ont marqués l’institution. De plus, les familles sont dorénavant admis dans la section Taverne afin de poursuivre l’aventure multigénérationnelle de la clientèle chez Magnan. La taverne est aussi réaménagée avec l’ajout de banquettes et Magnan s’associe à Bookenda, une entreprise québécoise, afin de prendre les réservations en ligne.

Comme vous pouvez le voir, bien des bateaux ont vogué entre les écluses du canal Lachine depuis l’ouverture de la petite taverne au coin des rues Charlevoix et St-Patrick!


Annonce de la fermeture et réorientation de l'entreprise

La famille Magnan annonce le 7 octobre 2014, avec beaucoup d'émotions et de tristesse, qu'elle fermera la fameuse Taverne Magnan qui n'était malheureusement plus rentable. Elle annonce du même coup qu'elle compte cependant perpétuer la tradition grâce à la Boucherie Magnan Cuisine.






 
 
 

 

 
Site Web fabriqué avec l'outil de création de site web rvSitebuilder | Hébergement de site Web par DesMondes.com